«

»

ALLIANCE THÉRAPEUTIQUE

======================================================= Formation Algérie : L’École MEDAV vous offre des formations professionnelles à Distance en Algérie et partout dans le monde entier, pour vous permettre d'étudier à votre rythme et où vous le souhaitez afin de progresser plus rapidement dans des conditions optimales. Télécharger l'Offre de Formation à distance de l'Ecole MEDAV ==================================================================

Modalité de certaines psychanalyses, caractérisée par une aide apportée par le moi adaptatif du patient à la poursuite de son analyse, et entretenue par le désir de surmonter sa névrose, la volonté consciente et rationnelle de coopérer à la cure et l’aptitude à suivre les conseils et les insights de l’analyste.

Pour les psychanalystes qui la préconisent, cette alliance thérapeutique serait la contrepartie nécessaire de la névrose de transfert qui lie le patient au thérapeute.

Elle empêcherait que cette dernière ne s’instaure d’une manière définitive, rendant l’analyse interminable.

Car il serait nécessaire que le « névrosé établisse et maintienne un autre type de rapport à l’analyste, en marge de ses réactions de transfert, s’il veut entrer et travailler de plain-pied dans la situation analytique » (R.R. Greenson).

Le terme semble avoir été introduit par E. Zetzel, en 1956.

Elle en montrait l’importance et soulignait qu’on pouvait facilement distinguer les analystes classiques des analystes de l’école de A. Freud suivant qu’ils ignoraient ou utilisaient cet aspect particulier du transfert.

C’est en effet avec son ouvrage le Moi et les Mécanismes de défense (1936) que cette dernière apporte la notion de moi adaptatif en confondant du même coup résistances et défenses de ce moi.

Parallèlement, l’école américaine de l’égopsychologie avec H. Hartmann, E. Kris et R. Lowenstein avait développé ces mêmes conceptions. Dès 1939, Hartmann décrivait les fonctions autonomes du moi dont les rudiments se feraient jour dès les premiers mois de la vie et qui appartiendront au moi lorsque celui-ci se sera individualisé.

Ces notions d’autonomie de certaines fonctions du moi et de leur développement autonome ont donc donné son fondement et sa justification à l’alliance thérapeutique.

Greenson, L. Stone, H. W. Loewald vont donc la préconiser à la fin des années 1950, à l’époque où les analyses sont justement devenues interminables aux États-Unis, pour permettre au patient d’arriver plus rapidement à la fin de sa cure.

Ils retrouvent d’ailleurs cette modalité de cure déjà décrite dans le transfert rationnel de O. Fenichel (1941), et dans ce que R. Sterba repérait en 1929, à propos de l’identification du patient à l’analyste le conduisant à s’intéresser au travail qu’ils doivent accomplir en commun.

Sterba avait aussi noté, en 1934, que cette volonté de collaboration mutuelle s’échangeait « entre le moi raisonnable du patient et le moi analysant de l’analyste ».

En effet, dans cette relation d’alliance, le patient réa-lise une identification partielle à l’analyste, travaillant sur lui-même et interprétant ses résistances, un peu comme le fait son thérapeute. Mais il faut qu’il soit capable de maintenir et de contrôler cette forme de transfert relativement « rationnel, désexualisé et non agressif ».

Il est évident que les sujets narcissiques, borderline, psychopathes et à plus forte raison psychotiques n’en sont pas capables.

Il faut que le patient ait, d’une part, le besoin de réactions de transfert et la capacité de régresser, et, d’autre part, « un moi fort, ou cette forme particulière de plasticité du moi qui lui permet d’interrompre sa régression pour établir une alliance de travail raisonnable et motivée » (H. W. Loewald).

Cette variante de la cure type a soulevé de nombreuses critiques chez les psychanalystes, en particulier chez ceux qui s’opposaient à l’égopsychologie dont elle s’inspirait. Si certains se sont contentés de dire que « ça marchait d’autant mieux que le patient n’était pas vraiment malade », d’autres, les plus nombreux, avec J. Lacan en particulier, y ont vu une véritable perversion de la psychanalyse.

Pour Lacan, une telle analyse en effet ne ferait que dessiner « la relation d’un moi avec un moi ».

En divisant le moi du patient en partie saine et en partie malade, on crée une série de « bipartitions du moi du sujet » qui, poussées ad infinitum, se réduiraient à la limite au moi de l’analyste.

Et dans cette voie,«peu importe que l’on procède selon une formule où se reflète bien le retour au dédain traditionnel du savant pour la«pensée morbide»,en parlant au patient «son langage»,on ne lui rendra pas pour autant sa parole».

En considérant que la terminaison de la psychanalyse implique l’identification du sujet avec le moi de l’analyste (W. Hoffer), on exclut le sujet de toute fondation dans sa parole.

Et l’analyste ne pourrait rien communiquer au patient « qu’il ne tienne d’un savoir préconçu ou d’une intuition immédiate, c’est-à-dire qui ne soit soumis à l’organisation de son propre moi » (Lacan, Variantes de la cure-type).

Malgré ces critiques et le fait qu’elle soit tombée en désuétude avec le déclin de l’égopsychologie chez les psychanalystes, l’alliance thérapeutique reste largement préconisée et utilisée dans diverses psychothérapies d’inspiration analytique ou cognitive.

C’est ainsi qu’il existe, pour mesurer la qualité de la relation entre le patient et son thérapeute, un Helping Alliance Questionnaire qui comporte deux versions parallèles, l’une destinée au malade et l’autre au soignant.

Pour beaucoup de psychothérapeutes, l’efficacité de leur psychothérapie dépendrait en grande partie de la qualité de cette alliance de travail, qu’ils cherchent à provoquer et à repérer dès le début de la prise en charge.

Et, dans les études les plus récentes sur les facteurs de succès des psychothérapies, il est en fait bien rare que l’alliance thérapeutique ne soit pas citée comme un des plus déterminants.

pdf formation ALLIANCE THÉRAPEUTIQUE


===============================================================
Cliquez ici >> pour accéder aux offres de formation de l’École MEDAV

Formation Commerce International
Lire la suite...
,

Formation Communication des Entreprises
Lire la suite...
,

Formation Éducatrice de la Première Enfance
Lire la suite...
,

Formation Gestion des Ressources Humaines
Lire la suite...
,

Formation Psychologie Appliquée
Lire la suite...
,

Formation Rédaction et Conception Publicitaire
Lire la suite...
,

Formation Déclarant en Douanes - Transit
Lire la suite ...
,

Formation Droit des Affaires
Lire la suite ...
,

Formation Gestion des Stocks Lire la suite ...,
Formation Webmaster
Lire la suite ...,

Formation Maintenance informatique
Lire la suite ...,

=========================================================
     Share
coordonnees