«

»

APTITUDE

======================================================= Formation Algérie : L’École MEDAV vous offre des formations professionnelles à Distance en Algérie et partout dans le monde entier, pour vous permettre d'étudier à votre rythme et où vous le souhaitez afin de progresser plus rapidement dans des conditions optimales. Télécharger l'Offre de Formation à distance de l'Ecole MEDAV ==================================================================

Caractéristique individuelle non directement observable pouvant être définie par son caractère analytique, par son caractère cognitif ou encore par son caractère constitutionnel.

Les différences individuelles directement observées dans une épreuve sont en général attribuées à des caractéristiques sous-jacentes non directement observables.

Les aptitudes constituent une classe de telles caractéristiques.

Cette définition très générale de l’aptitude est le plus souvent précisée par les auteurs qui utilisent la notion. Mais ces connotations, explicites ou implicites, peuvent varier d’un auteur à un autre.

Les aptitudes peuvent être considérées comme des caractéristiques élémentaires supposées fondamentales, voire « primaires » (L. L. Thurstone, 1938, Primary Mental Abilities).

En ce sens, les tests d’aptitudes, fournissant une série de caractérisations analytiques (« profil » psychologique), s’opposent aux échelles d’intelligence du type de celle de Binet et Simon, fournissant une caractérisation globale unique (âge mental ou quotient d’intelligence).

L’analyse factorielle a été largement utilisée dans les recherches relatives à cette conception. Cependant, le modèle factoriel hiérarchique issu des travaux de Ch. Spearman et de C. Burt et utilisé notamment par P. E. Vernon ou R. B. Cattell dépasse l’opposition sur laquelle cette conception se fondait d’abord ; il propose une structure des aptitudes humaines en forme d’« arbre » mettant en oeuvre des aptitudes à champ de plus en plus étroit ( !HIÉRARCHIE).

Les aptitudes peuvent être considérées surtout comme des caractéristiques cognitives responsables de l’acquisition et du traitement de l’information.

Elles se distinguent en cela des caractéristiques motivationnelles et tempéramentales, assignant certaines fins ou conférant un certain style au fonctionnement de ces mécanismes cognitifs. Cette distinction se reflète dans celle qui sépare les épreuves d’aptitude des épreuves de personnalité.

Mais, de nouveau, la distinction se relativise.

Un auteur comme Cattell illustre dans Abilities : their Structure, Growth and Action (1971) les liaisons et interactions qui s’observent entre aptitudes et traits de personnalité. M. Huteau, dans les Conceptions cognitives de la personnalité (1985), décrit l’évolution des théories générales dans ce domaine par une « cognitivisation » des théories dynamiques et une « personnalisation » des théories cognitives.

L’aptitude peut aussi être définie d’abord par son caractère constitutionnel, déterminé, au moins en partie, par des facteurs génétiques (H. Piéron, 1949, la Psychologie différentielle).

En ce sens, les tests d’aptitudes se distinguent surtout des tests de connaissances acquises : leurs résultats ne dépendent en principe d’aucune connaissance spécifique préalable.

Plus généralement, on a construit des tests aussi « indépendants de la culture » que possible.

Cette troisième définition renvoie aux problèmes posés par la distinction entre les facteurs génétiques et les facteurs de milieu de la variabilité interindividuelle, distinction qui tend à apparaître comme beaucoup moins simple qu’il ne semblait d’abord, des interactions s’établissant entre ces deux catégories de facteurs.

Différenciation des aptitudes. Lorsqu’on applique une série de tests d’aptitudes à des enfants et des adolescents, on constate souvent que le nombre des facteurs nécessaires pour rendre compte des corrélations entre ces tests tend à augmenter avec l’âge.

Un facteur unique (facteur général) qui suffit d’abord à expliquer la plus grande partie de la variance explicable de ces tests perd progressivement de son importance, alors que le poids des facteurs qui n’affectent chacun qu’une catégorie d’épreuves (facteurs de groupe verbal, numérique, spatial, etc.) tend au contraire à augmenter.

Autrement dit, les différences interindividuelles paraissent s’établir d’abord sur une aptitude générale et donc unique, puis se manifestent de façon plus ou moins indépendante dans des domaines dont chacun est plus limité.

Ces résultats restent cependant d’une interprétation difficile, en partie pour des raisons méthodologiques.

Ils ont été rattachés à des principes formulés par le philosophe anglais H. Spencer, selon lequel tout développement s’opère par un passage progressif « d’une homogénéité indéfinie et incohérente à une hétérogénéité définie et cohérente ».

pdf formation APTITUDE


===============================================================
Cliquez ici >> pour accéder aux offres de formation de l’École MEDAV

Formation Commerce International
Lire la suite...
,

Formation Communication des Entreprises
Lire la suite...
,

Formation Éducatrice de la Première Enfance
Lire la suite...
,

Formation Gestion des Ressources Humaines
Lire la suite...
,

Formation Psychologie Appliquée
Lire la suite...
,

Formation Rédaction et Conception Publicitaire
Lire la suite...
,

Formation Déclarant en Douanes - Transit
Lire la suite ...
,

Formation Droit des Affaires
Lire la suite ...
,

Formation Gestion des Stocks Lire la suite ...,
Formation Webmaster
Lire la suite ...,

Formation Maintenance informatique
Lire la suite ...,

=========================================================
     Share
coordonnees