«

»

Leçon 29 : Exercices de pensée positive

Offre de Partenariat Dispositions Générales
Foire Aux Questions

9 Leçon 29 : Exercices de pensée positive

Le but de ces exercices est d’apprendre à penser positivement. La  pensée constitue une force inouïe. Cette force façonne notre existence et peut nous apporter le bonheur ou au contraire nous entraîner sur la pente de l’échec. La pensée positive nous permet de contrôler cette force et de faire de la pensée un outil au service de notre réussite.

Concrètement, l’objectif est de :

- Toujours chercher à voir le bon côté des choses
- Regarder en face les difficultés de l’existence en étant sûr de notre capacité à les dominer
- Chasser les doutes et se forger la certitude de pouvoir atteindre ses objectifs les plus ambitieux
- Prendre de la distance par rapport à toutes les pensées négatives qui peuvent nous envahir
- Ne jamais oublier que ce qui semble négatif engendre souvent du positif

L’histoire est pleine d’exemples d’hommes et de femmes qui ont réalisé des choses que d’autres tenaient pour irréalisables. Toutes leurs pensées étaient entièrement orientées vers leur objectif avec une totale conviction. On peut citer en exemple l’histoire de Thomas Edison. Il a été un des plus grands inventeurs de l’histoire des États-Unis. Pourtant il n’a passé que quelques mois à l’école d’où il avait été retiré pour arriération mentale! Sa mère, une quaker très croyante, était persuadée que son fils avait quelque chose de divin. L’enfant grandit dans cette
croyance et développa par lui-même un vaste savoir. Il devait à sa mère d’avoir acquis un comportement fondamentalement positif.

On raconte de lui qu’après de nombreux échecs dans l’élaboration d’un nouveau projet, il avait encouragé ses collaborateurs en leur déclarant : « Ce n’est pas un échec ! Nous avons fait un grand pas dans la voie de la réussite. Nous sommes tout près de la solution car maintenant nous sommes conscients de la manière dont on ne peut pas y arriver ». Ils se remirent au travail et finirent par réussir…

Exercices pratiques de pensée positive

1- La formulation positive

Un bon exercice consiste à prendre conscience de ce que l’on pense et de ce que l’on dit dans le but de s’exprimer de façon positive. Chaque pensée négative, chaque phrase négative que l’on a au bout de la langue doivent être transformées en une formulation positive dès qu’on en prend conscience.

Avec un peu de contrôle de soi, ça marche très bien. Au  début, tant en pensée qu’en parole, il ne s’agit que de choses superficielles mais progressivement les formulations positives entraînent un contenu plus profond et leurs vraies significations. Finalement elles seront pleines de conviction. L’action procède de l’intelligence mais elle atteint bientôt les profondeurs de la conscience et des sentiments.

Cet exercice peut sembler primaire mais il est en fait fondamental pour apprendre à penser positivement. Pour le réussir il faut savoir relativiser les problèmes que nous rencontrons dans l’existence. Souvent un problème nous semble grave, il nous décourage et nous empêche de
dormir. Pourtant si l’on pense aux millions de gens qui vivent un enfer sur cette planète, à ceux qui sont enfermés à vie dans des conditions terribles, à ceux qui meurent de faim, à ceux qui ont perdu un être cher, à ceux qui souffrent de handicaps graves ou de maladies incurables,
alors notre ‘’gros’’ problème va nous sembler finalement pas si grave que ça, et de là à la formulation positive il n’y a qu’un pas.

2- L’autosuggestion consciente

Les recherches scientifiques modernes, notamment celles du Dr Albert Bandura de l’American Psychological Association et de Steven Pinker, directeur du Center for Cognitive neuroscience au MIT ont depuis longtemps corroboré les thèses que le Dr Coué a développé en France dès
la fin du 19ème siècle. Ces travaux ont clairement établi que l’activité du cerveau qui se développe consciemment par la pensée, peut aussi se manifester dans l’inconscient et ce automatiquement, que nous le sachions ou pas.

Il est d’autant plus intéressant d’agir sur le subconscient que ces travaux ont amplement prouvé que c’est lorsque l’inconscient prend le relais du conscient que la puissance de la pensée prend sa véritable dimension.

L’exercice consiste à appliquer ce qu’on appelle « la méthode Coué ». Le principe est de répéter 10 fois de suite et idéalement 2 fois par jour, une fois au réveil et une fois avant de dormir, une formule qui est un petit bijou de sémantique : « Tous les jours et à tous points de vue je vais de mieux en mieux ».

Cette phrase va s’imprimer dans votre subconscient grâce à la force de la répétition et elle produira ce qu’elle contient en substance. Ainsi vous irez bien à tous niveaux, la phrase étant aussi bien thérapeutique que préventive. La phrase doit être dite à haute voix et de açon aussi simple et machinale que possible, sans effort ni volontarisme, sur le ton qu’on emploierait pour réciter une litanie.

La formule du Dr Coué est intéressante car elle couvre toutes les situations possibles. Mais vous pouvez aussi créer votre propre formule pour une autosuggestion plus spécifique.

Cette méthode est basée sur ce qu’on appelle les 4 lois du Dr Coué :

1- Quand la volonté et l’imagination sont en lutte, c’est toujours l’imagination qui l’emporte, sans aucune exception

2- Dans le conflit entre la volonté et l’imagination, la force de l’imagination est en raison directe du carré de la volonté

3- Quand la volonté et l’imagination sont en accord, l’une ne s’ajoute pas à l’autre, mais l’une se multiplie par l’autre

4- L’imagination peut être conduite

 

Offre de Partenariat Dispositions Générales
Foire Aux Questions

Mini Formation :

30 Leçons pour aider les Partenaires Commerciaux
de l’École MEDAV

Leçon 1Leçon 2Leçon 3 Leçon 4Leçon 5Leçon 6Leçon 7Leçon 8 - Leçon 9Leçon 10Leçon 11Leçon 12Leçon 13Leçon 14Leçon 15 - Leçon 16Leçon 17Leçon 18Leçon 19Leçon 20Leçon 21Leçon 22 - Leçon 23Leçon 24Leçon 25Leçon 26Leçon 27Leçon 28Leçon 29Leçon 30

Share
coordonnees