«

»

Les audits de l’emploi

======================================================= Formation Algérie : L’École MEDAV vous offre des formations professionnelles à Distance en Algérie et partout dans le monde entier, pour vous permettre d'étudier à votre rythme et où vous le souhaitez afin de progresser plus rapidement dans des conditions optimales. Télécharger l'Offre de Formation à distance de l'Ecole MEDAV ==================================================================

1°) Audit de productivité :

La nécessité de ne pas être distancé par ses principaux concurrents dans la course à la productivité est une condition de la survie. Or, la croissance de la productivité dans un contexte de faible croissance se traduit par des sureffectifs à résorber. C’est dire l’importance pour l’entreprise d’une bonne gestion de sa productivité.

La mesure de la productivité est le rapport existant entre un résultat et les moyens mis en œuvre pour l’atteindre. C’est la mesure de la consommation de moyens qui a été nécessaire pour produire un certain résultat.

La productivité de la main-d’œuvre est mesurée généralement en production par personne. Elle peut aussi être considérée comme une consommation de travail.

Dans cet esprit, on dira qu’il faut dépenser six heures trente pour une tonne d’acier ; sept heures pour une tonne de bouteilles en verre ; cent soixante-quinze heures pour une automo­bile, etc.

Améliorer la productivité du travail, c’est donc économiser du temps ; c’est obtenir le même résultat en épargnant des efforts.

La recherche de productivité s’impose : une entreprise ne peut supporter durable­ment des charges dont sont dégagés ses concurrents. Elle manquera de financements pour la promotion de ses produits ou l’innovation. Elle cumulera des retards.

L’audit de productivité est un moyen de contribuer à l’amélioration de la productivité.

L’auditeur va bâtir un système de référence à partir de « normes ». Celles-ci ne sont plus d’ordre réglementaire ou scientifique, comme dans les audits de conformité. Elles résultent de comparaisons ou d’analyses du travail.

On peut distinguer les normes de niveau et de progression.

George Egg constate que « les entreprises ont eu tendance, dans la période passée, à fixer la norme de progression de leur productivité au niveau du taux des départs natu­rels. Variable d’une branche et d’une entreprise à une autre, ce taux a régulièrement décru au fil des années pour se situer aujourd’hui aux environs de 2,5 % en moyenne.

Ce taux est égal à la moitié du taux annuel de progression de la productivité main-d’œuvre jugé nécessaire aujourd’hui.

Il appartient à l’auditeur, et c’est une de ses responsabilités importantes, de poser clairement la problématique de la productivité future de l’entreprise.

Il fait ressortir, en comparant l’évolution des heures de travail nécessaires (crois­sance souhaitable de la productivité) et celle des heures disponibles (fonte naturelle), l’importance du problème social à résoudre.

Les projections économiques et les prévisions de chômage reposent géné­ralement sur deux hypothèses :

- une progression de la productivité, reposant sur un niveau élevé d’investissement ;

- une progression plus faible de la productivité, liée à un ralentissement de la substitution du capital au travail du fait d’un coût du travail moins élevé.

L’audit de productivité est une étape essentielle dans la mise en place d’une gestion prévisionnelle à moyen terme.

2°) Audit stratégique de l’emploi :

L’auditeur examine l’adaptation à moyen et long terme du potentiel actuel d’emploi. L’audit porte sur trois points.

  • Les conditions générales du développement de l’emploi ;
  • Un audit stratégique des emplois s’appuie donc nécessairement sur un audit de la stratégie et des capacités managériales de l’entreprise ;
  • La qualité des moyens et méthodes de la gestion stratégique de l’emploi.

L’auditeur examine la qualité des informations disponibles permettant :

• La connaissance de la situation actuelle ;

• La connaissance de la situation projetée ;

• La gestion prévisionnelle du personnel ;

• La connaissance des évolutions externes ;

• L’évaluation et la maîtrise des écarts.

L’auditeur s’interroge sur la maîtrise des écarts et la qualité des actions mises en œuvre pour les résorber.

Les missions d’audit stratégique permettent de vérifier l’existence et la pertinence d’un référentiel relatif aux emplois futurs, d’une part, et d’évaluer l’adaptation des poli­tiques mises en œuvre pour faire évoluer le potentiel actuel vers la cible des emplois futurs, d’autre part.

 

pdf formation Les audits de lemploi


===============================================================
Cliquez ici >> pour accéder aux offres de formation de l’École MEDAV

Formation Commerce International
Lire la suite...
,

Formation Communication des Entreprises
Lire la suite...
,

Formation Éducatrice de la Première Enfance
Lire la suite...
,

Formation Gestion des Ressources Humaines
Lire la suite...
,

Formation Psychologie Appliquée
Lire la suite...
,

Formation Rédaction et Conception Publicitaire
Lire la suite...
,

Formation Déclarant en Douanes - Transit
Lire la suite ...
,

Formation Droit des Affaires
Lire la suite ...
,

Formation Gestion des Stocks Lire la suite ...,
Formation Webmaster
Lire la suite ...,

Formation Maintenance informatique
Lire la suite ...,

=========================================================
     Share
coordonnees