«

»

Les quatre catégories de personnes concernées par la question des potentiels

======================================================= Formation Algérie : L’École MEDAV vous offre des formations professionnelles à Distance en Algérie et partout dans le monde entier, pour vous permettre d'étudier à votre rythme et où vous le souhaitez afin de progresser plus rapidement dans des conditions optimales. Télécharger l'Offre de Formation à distance de l'Ecole MEDAV ==================================================================

1°) Les dirigeants :

Il s’agit en fait d’un problème de survie de l’entreprise. Nous serons très vite dépassés si nous ne transformons pas nos esprits dans le sens du développement humain.

Il suffit d’écouter ce qu’en disent certains dirigeants de grandes entre­prises américaines ou japonaises, comme par exemple, le message du président Matsushita Konosuke, P-DG de Matsushita Electric Industrial (Japon) il y a environ 20 ans :


« Nous allons gagner et l’Occident industriel va perdre : vous n’y pou­vez plus grand-chose, parce que c’est en vous-même que vous portez votre défaite.

Vos organisations sont tayloriennes : mais le pire, c’est que vos têtes le sont aussi. Vous êtes totalement persuadés de faire bien fonctionner vos entre­prises en distinguant d’un côté les chefs, de l’autre les exécutants, d’un côté ceux qui pensent, de l’autre ceux qui vissent.

Pour vous, le management, c’est l’art de faire passer convenablement les idées des patrons dans les mains des manœuvres.

Nous, nous ne sommes pas tayloriens : nous savons que le business est devenu si compliqué, si difficile et la survie d’une firme si problématique, dans un environnement de plus en plus dangereux, inattendu et compétitif, qu’une entreprise doit chaque jour mobiliser toute l’intelligence de tous pour avoir une chance de s’en tirer.

Pour nous, le management, c’est précisément l’art de mobiliser et d’engerber toute cette intelligence de tous au service du projet de l’entreprise. Parce que nous avons pris, mieux que vous, la mesure des nouveaux défis tech­nologiques et économiques, nous savons que l’intelligence de quelques techno­crates si brillants soient-ils — est dorénavant totalement insuffisante pour les relever.

Seule l’intelligence de tous ses membres peut permettre à une entreprise d’affronter les turbulences et les exigences de son nouvel environnement.

C’est pour cela que nos grandes sociétés donnent trois ou quatre fois plus de formation à tout leur personnel que ne le font les vôtres ; c’est pour cela qu’elles entretiennent en leur sein un dialogue et une communication si denses qu’elles sollicitent sans cesse les suggestions de tous et surtout plus de bache­liers, de généralistes éclairés et cultivés, terreau indispensable à une industrie qui doit se nourrir d’intelligence permanente.

Vos « patrons sociaux », souvent gens de bonne volonté, croient qu’il faut défendre l’homme dans l’entreprise. Réalistes, nous pensons à l’inverse qu’il faut faire défendre l’entreprise par les hommes et que celles-ci leur rendra au centuple ce qu’ils auront donné. Ce faisant, nous finissons par être plus « sociaux que vous ».

 2°) La hiérarchie :

Il est évident que beaucoup de chefs de service, de contre­maîtres, de responsables de groupe, auraient moins de difficultés pour mener un entretien d’appréciation, décider d’une affectation ou donner un avis sur une demande de formation s’ils disposaient d’une technique « objective » et rigou­reuse de détection des potentiels.

 3°) Les responsables des ressources humaines :

 Ce que nous venons de dire pour la hiérarchie est encore plus vrai pour les responsables du personnel à qui revient le soin de traiter le recrutement, l’affectation, l’orientation, les mutations des hommes dans l’entreprise. Plus leur technique est rigoureuse, précise, et le moins sujette à la subjectivité, plus ils pourront apporter une aide efficace au personnel, et plus ils seront crédibles auprès de la direction générale.

4°) Les intéressés :

 Très souvent, les hommes et les femmes qui travaillent dans l’entreprise ont le sentiment d’être « en friche », de ne pas utiliser toutes leurs ressources, et par là, de ne pas pouvoir se réaliser. Mais souvent égale­ment, ils ne se connaissent pas eux-mêmes. Ils n’ont pas une claire connaissance de ce qu’ils veulent, et, surtout, de ce qu’ils peuvent faire. C’est un sentiment diffus de déception de ne pouvoir fonctionner à plein rendement, aussi ont-ils besoin de spécialistes pour les aider à prendre conscience de leurs richesses et leur en expliciter leur nature.

 

pdf formation Les quatre catégories de personnes concernées par la question des potentiels


===============================================================
Cliquez ici >> pour accéder aux offres de formation de l’École MEDAV

Formation Commerce International
Lire la suite...
,

Formation Communication des Entreprises
Lire la suite...
,

Formation Éducatrice de la Première Enfance
Lire la suite...
,

Formation Gestion des Ressources Humaines
Lire la suite...
,

Formation Psychologie Appliquée
Lire la suite...
,

Formation Rédaction et Conception Publicitaire
Lire la suite...
,

Formation Déclarant en Douanes - Transit
Lire la suite ...
,

Formation Droit des Affaires
Lire la suite ...
,

Formation Gestion des Stocks Lire la suite ...,
Formation Webmaster
Lire la suite ...,

Formation Maintenance informatique
Lire la suite ...,

=========================================================
     Share
coordonnees