«

»

Pharmacologie clinique

======================================================= Formation Algérie : L’École MEDAV vous offre des formations professionnelles à Distance en Algérie et partout dans le monde entier, pour vous permettre d'étudier à votre rythme et où vous le souhaitez afin de progresser plus rapidement dans des conditions optimales. Télécharger l'Offre de Formation à distance de l'Ecole MEDAV ==================================================================

Les effets de l’administration d’amphétamines persistent en général de trois à six heures : ils sont donc sensiblement plus durables que ceux de la cocaïne (1 heure à peu près).

La méthamphétamine sous forme fumée donne des effets encore plus prolongés.

L’administration d’amphétamines expose à des risques à la fois somatiques et psychiques.

Au plan somatique, les amphétamines accélèrent le rythme cardiaque, d’où une hypertension artérielle avec risque d’hémorragies (cerveau, poumon) et des troubles du rythme.

De plus, elles ont une action vasoconstrictrice qui aggrave encore l’hypertension.

Elles accélèrent aussi le rythme respiratoire mais dilatent les bronches.

Au plan neuropsychique, les amphétamines réduisent le sommeil ou, souvent, l’empêchent totalement.

Elles induisent à faible dose une euphorie transitoire, augmentent de façon temporaire la vigilance et abolissent la sensation de fatigue.

Elles déterminent aussi une anorexie.

Leurs effets euphorisants et stimulants sont rapidement suivis d’une phase d’abattement, avec irritabilité, dépression, lassitude et, parfois, réactions d’agressivité.

La dépendance physique n’est que rarement observée avec les psychostimulants ; la dépendance psychique est, au contraire, très forte.

La tolérance n’est quant à elle pas clairement démontrée.

On observe toutefois pour les amphétamines une augmentation de la fréquence de prise de drogue plutôt qu’une augmentation des doses.

Les molécules les plus puissantes soient inscrites en France sur la liste des stupéfiants depuis l’arrêté du 2 octobre 1967 (les exonérations dont elles bénéficiaient, leur permettant d’être vendues sans ordonnances, avaient été supprimées dès 1955), et ce bien qu’elles n’aient pas encore fait, à l’époque, l’objet d’une inscription internationale sur la liste des stupéfiants.

L’intoxication se traduit par une hyperactivité désordonnée, avec état confusionnel, angoisse et, parfois, illusions sensorielles (hallucinations).

Les signes somatiques sont nombreux : hypertension artérielle, accélération du rythme cardiaque (tachycardie) et du rythme respiratoire (tachypnée), hyperthermie, sueurs, mydriase bilatérale, hypertonie généralisée, trismus, douleurs abdominales, nausées et vomissements.

Des manifestations psychiques se surajoutent au tableau : état délirant aigu, maniaque, paranoïde, avec agressivité (violence, suicide).

Le décès peut survenir par trouble du rythme cardiaque, par tachycardie ou par spasme des coronaires (infarctus).

Les accidents artériels (hémorragie cérébrale ou pulmonaire) sont relativement fréquents.

pdf formation Pharmacologie clinique


===============================================================
Cliquez ici >> pour accéder aux offres de formation de l’École MEDAV

Formation Commerce International
Lire la suite...
,

Formation Communication des Entreprises
Lire la suite...
,

Formation Éducatrice de la Première Enfance
Lire la suite...
,

Formation Gestion des Ressources Humaines
Lire la suite...
,

Formation Psychologie Appliquée
Lire la suite...
,

Formation Rédaction et Conception Publicitaire
Lire la suite...
,

Formation Déclarant en Douanes - Transit
Lire la suite ...
,

Formation Droit des Affaires
Lire la suite ...
,

Formation Gestion des Stocks Lire la suite ...,
Formation Webmaster
Lire la suite ...,

Formation Maintenance informatique
Lire la suite ...,

=========================================================
     Share
coordonnees